Actualités   Kayna Group L'ENTREPRISE DU MOIS sur foodmagazine.ma.
PDF Print
 
  

Kayna Group

Naissance d’un géant ?

 

Lorsque Rochdi Berdaï (Grands Moulins Berdaï) et Mohamed Essalehi (Bodor Mills) s’associent pour se lancer dans la fabrication de pâtes et couscous, ils ne font pas les choses à moitié ! Plus de 150 millions de Dirhams ont en effet été investis dans une usine moderne et à la pointe de la technologie, qu’il s’agisse du bâtiment en lui-même, du process de production, du conditionnement ou du stockage. Le tout avec un seul objectif : devenir leader sur le marché…
  • Opérationnel depuis juillet 2010, le site s’étend sur 25,000 m2.
  • Arrivée du couscous dans la salle de conditionnement.
  • La ligne de pâtes avec malaxage bi-vis et séchage à température moyenne.
  • Une des deux lignes de couscous.
  • Ligne de conditionnement automatique des sachets, avec notamment un détecteur de métaux et une trieuse pondérale. moyenne.
  • Le palettier dynamique.
Kayna Group est issue de la volonté de deux entrepreneurs de la filière céréalière. En effet, Rochdi Berdaï et Mohamed Essalehi ont chacun des sociétés dans l’importation et le commerce de céréales (respectivement Bijoma et Casa Grains) et dans la semoulerie (respectivement Grands Moulins Berdaï et Bodor Mills). M. Essalehi est également associé chez Amoud. C’est donc en toute logique qu’ils se sont associés pour créer tout d’abord une minoterie, la société Nouvelle Hadid à Bouskoura, et tout récemment une unité de seconde transformation (pâtes et couscous), Kayna Group, parachevant ainsi l’intégration de tous les aspects de la filière céréales. Cette organisation permet donc au dernier maillon, Kayna Group, de bénéficier d’un approvisionnement maîtrisé en matière première : « nous avons une assurance de qualité, et nous pouvons choisir le blé que nous voulons écraser », confirme Amine Kadri, Responsable Qualité. L’approvisionnement se fait d’ailleurs selon un cahier des charges précis, et toutes les matières premières sont contrôlées avant déchargement par le laboratoire interne de physico-chimie, notamment sur des critères de couleur, de granulométrie et de pureté.
Un outil de production au service de la qualité
Suite à sa reprise par les deux associés, l’usine de Kayna Group, localisée à Berrechid, a nécessité quelques années de travaux pour adapter les locaux à
leur nouvelle activité. Au total, quelques 150 millions de Dirhams ont été investis dans cette usine quasiment entièrement automatisée. L’unité est actuellement en cours de certification ISO 22000 et Kayna Group envisage déjà une démarche ISO 14001, au vu de sa politique environnementale. A titre d’exemple, l’eau rejetée par l’osmoseur qui traite l’eau du réseau urbain est utilisée pour l’arrosage. L’infrastructure du bâtiment a été conçue dès le départ pour être hygiénique, avec des sols en résine époxy, sans joints, des portes étanches… A noter également que chaque section de l’usine a une couleur différente, reprise sur les vêtements des employés. Les matières premières sont pour l’instant déchargées en vrac, mais l’objectif à terme est d’utiliser des camions citernes pour éviter les manipulations. Le stockage se fait ensuite dans 6 citernes inox, équipées individuellement de détecteur de poids automatique. La ligne de pâtes est équipée de la presse Polymatik de Bühler, qui réalise le malaxage de l’eau et de la semoule par bi-vis. « C’est une première au Maroc : le temps de malaxage passe ainsi de 20 minutes en méthode traditionnelle à 40 secondes », explique Abderrahmane Koumille, Directeur Production. Les pertes de pigments caroténoïdes sont ainsi réduites, et le produit final est plus jaune, sans ajout de colorants. Lors de l’étape suivante de séchage, c’est la qualité gustative et culinaire du produit qui est l’objet de toutes les attentions.

Chiffres clés

Investissements : plus de 150 millions de Dirhams Capacité de production : 5 Tonnes/heure de pâtes et couscous (3 lignes fonctionnant en 3x8) Capacité de stockage en rack dynamique : 780 palettes
Employés : 60
Superficie du site : 2,5 hectares dont 7.387 m2 couverts
Nombre de références : 30 (plus 10 prévues pour le 1er semestre 2011)
En effet, Kayna Group a fait le choix d’un procédé « à moyenne température (70 à 80°C), plus long mais n’agressant pas le produit », souligne Abderrahmane Koumille. L’amidon est ainsi préservé des chocs thermiques et les pâtes ont une meilleure tenue à la cuisson. Quant au couscous, les deux lignes Clextral de dernière génération et la sélection de la matière première permettent d’obtenir un produit qui se différencie par sa couleur, sa granulométrie, plus grosse, et un indice de gonflement supérieur à 2,6. L’humidité du produit final est contrôlée au laboratoire : la limite a été fixée à 12% d’humidité pour les pâtes et couscous.
Après conditionnement, les produits sont stockés dans une zone tampon, séparée physiquement de la zone de stockage final, qui est équipée d’un palettier dynamique FIFO (First In, First Out). Ce dernier est rempli par l’arrière ; les palettes descendent seules par gravité et sont sorties par l’avant.

Ambitions commerciales
Depuis juillet 2010, les produits sont commercialisés sous la marque Kayna (tout comme ceux de la Sté Nouvelle Hadid - encore une synergie groupe). Pâtes courtes, couscous en différentes granulométrie, couscous d’orge : d’ores
et déjà, une trentaine de références sortent de l’usine, sans compter les différents formats. La distribution suit « un cheminement logique et calculé », selon Réda Oujdi, Directeur des Ventes. Après s’être attaquée au circuit de gros et traditionnel, pour lequel elle affirme couvrir 90% du territoire national, l’entreprise s’est attelée au maillon le plus proche du consommateur final et est présente dans le commerce de détail, pour l’instant sur l’axe Casablanca – Kénitra. Enfin, « nous sommes déjà référencés chez Metro, et les démarches sont en cours avec les autres enseignes de distribution moderne », indique Réda Oujdi. Actuellement, Kayna Group étudie différents scénarii logistiques quant à la suite à donner, à savoir agrandir sa propre flotte de véhicules ou bien sous-traiter. A terme, l’objectif est d’être présent non seulement sur tout le pays, mais aussi à l’export, et ce dès 2011 et sous la marque Kayna.
Du sachet de 500 g au sac de 25 kg, Kayna veut satisfaire les exigences de tous les consommateurs : « Kayna est présente pour tout le monde », clame l’entreprise. Le groupe veut positionner ses produits dans la qualité et le haut de gamme, du fait des spécificités du process. Grâce au partenariat avec Amoud, qui d’ailleurs s’approvisionne en cous-

cous auprès de Kayna Group, toutes les recettes proposées au dos des sachets de pâtes et couscous ont été élaborées par le Chef de MDI (Maroc Dessert International).
Cependant, aujourd’hui le prix de vente est volontairement légèrement en-dessous de la concurrence locale - un effort financier rendu possible grâce à l’intégration. Seuls les cheveux d’ange s’affichent à un tarif plus élevé, justifié, selon M. Koumille, par leur apparence bouclée, plus esthétique, et leur meilleure résistance à l’empaquetage par rapport aux cheveux d’ange plus linéaires.

Des nouveautés en perspective
Très satisfait des premiers résultats, Kayna Group veut sortir de la gamme « classique ». Son département R&D travaille avec les fournisseurs pour développer d’autres produits (spaghetti, farfalle, mais aussi pâtes colorées, pâtes sans gluten à base de riz ou de maïs…), allant même jusqu’à envisager des produits prêts à l’emploi, avec un sachet de sauce. Une dizaine de références supplémentaires est prévue pour le 1er semestre 2011. D’ailleurs, aujourd’hui, seul un quart de la superficie de l’usine est exploitée. Kayna Group semble donc avoir en réserve les moyens de satisfaire ses ambitions !

 

Dates clés

2007/2008 : Travaux de rénovation de l’usine pour l’adapter à l’activité pâtes et couscous
2008/2009 : Installation des machines
Juillet 2010 : Début de la commercialisation des produits

Où trouver KAYNA

Route Principale N° 7 Zone Industrielle 26100. ­- BERRECHID ­- Casablanca.


SIEGE SOCIAL: LOT.179, ZONE INDUSTRIELLE OULED SALAH, PROVINCE NOUACEUR, CASABLANCA. CAPITAL SOCIAL: 42.650.000 DH RC: 172727 PATENTE: 32090035 IDENT.FISCAL 2262675 CNSS: 7636717

Localiser KAYNA

Contactez KAYNA

Tél : (+212) 5-22-32-60-40/55/77
Fax : (+212) 5-22-32-60-44
Email : contact@kaynagroup.com
Site web : www.kaynagroup.com